Pour protéger la ressource en eau, des initiatives émergent chez certains adhérents d’atlantic’eau. Exemple sur le bassin d’alimentation des captages de Saffré, où les acteurs sont engagés dans la rédaction d’une charte « bassin zéro phyto ». Leur objectif : ne plus appliquer de phytos d’ici 20 ans. Rencontre avec Jean-Luc Grégoire, vice-président du syndicat d’alimentation en eau potable (SAEP) de Nort-Sur-Erdre.

Pour protéger le bassin versant de la nappe de Saffré de traitements à long terme, les élus du SAEP de Nort-sur-Edre souhaitent supprimer toute utilisation professionnelle ou privée de pesticides d’ici 20 ans. Pour cela, ils se sont engagés - dans la rédaction d’une charte « bassin zéro phyto ». « Pour que tous les acteurs du territoire s’en saisissent - collectivités (Abbaretz, Nozay, Puceul, Saffré, 

Communauté de communes de Nozay), agriculteurs et associations de consommateurs – nous les avons étroitement associées à son élaboration », précise Jean-Luc Grégoire. 

LA CONCERTATION, PRÉALABLE INDISPENSABLE 

« Cette initiative ambitieuse et volontariste est fondée sur une approche non règlementaire, elle doit donc nécessairement s’inscrire dans un processus de concertation afin de créer une dynamique positive », explique-t-il. Pour cela, des entretiens et des ateliers sont réalisés avec les agriculteurs afin d’envisager leurs changements dans toutes leurs dimensions (économie, organisation, filières) et les accompagner vers une réduction progressive des pesticides. En parallèle, les autres acteurs (agents communaux, prescripteurs, entreprises, particuliers) sont également sollicités en entretiens, ateliers ou par consultation. 

UNE CHARTE ET DES ENGAGEMENTS DÈS 2019 

Début 2019, les résultats produits aux différentes étapes du diagnostic seront partagés lors de séances rassemblant les acteurs impliqués pour élaborer la charte et la décliner sous forme d’engagements et d’actions fédératrices.