Vendredi 22 novembre 2019, les élus du comité d’atlantic’eau se sont réunis pour débattre des orientations budgétaires 2020. Celles-ci préfigurent les actions envisagées pour les 5 années à venir.

Débat d’orientation budgétaire 2020

Des investissements importants sont prévus sur les 5 années à venir. Ils sont indispensables pour la sécurisation et la modernisation du réseau, mais aussi pour l’amélioration de la qualité de l’eau distribuée.


Gestion et protection de la ressource en eau

Plusieurs actions sont prévues pour protéger la ressource en eau :
•    Accompagnement et sensibilisation des agriculteurs sur les territoires de Saffré, Val Saint Martin, Freigné.
•    Etudes pour les périmètres de protection de Saffré, Nort-sur-Erdre.
•    Achats fonciers.
•    Recherches en eau.


Un projet de Charte "O Phyto" vise à inciter les agriculteurs à arrêter leur usage de produits phytosanitaires, mesure indispensable sur les zones de captage d’eau :
•    Cette charte "0 phyto" à l'horizon 2040 est prévue sur le bassin versant de Saffré (8 000 hectares).
•    Un accompagnement de l'INRA est possible, dans le cadre de l'appel à projets "Cultiver et Produire Autrement" de l'INRA (Institut national de la recherche agronomique). Ce projet de recherche sur 6 ans est financé par le gouvernement, pour viser l'émergence d'une agriculture zéro phyto à l'horizon 2030-2040.


Sécurisation et modernisation du réseau : 147 millions d'euros sur 5 ans


•    Investissements sur les ouvrages de production (usines d’eau potable) : 25 M€ sur 5 ans.
Ils concernent principalement la rénovation des usines et l’installation de nouvelles filières de traitement, plus modernes et plus adaptées aux problématiques actuelles (traitement des pesticides notamment) : usines du Plessis Pas Brunet à Nort sur Erdre, de Massérac, des Gâtineaux à St Michel Chef Chef, de Saffré.

•    Investissements sur les ouvrages de transport (« feeders ») : 46,2 M€ sur 5 ans
Dans les projets d’ampleur, il est prévu la pose d’un feeder (canalisation de transport) sur 17 km entre Vigneux-de-Bretagne et Rouans (passage de l’ouvrage sous la Loire). L’enjeu : sécuriser l’approvisionnement en eau du Pays de Retz.

•    Rénovation des réservoirs : 2,9 M€ sur 5 ans

•    Renouvellement réseau (canalisations) : 73 M€ sur 5 ans

 

Ces investissements sont possibles sans augmenter le tarif de vente d’eau, grâce à un recours raisonnable à l’emprunt.

 

Transformation en syndicat mixte « à la carte » avec la compétence « production »

Au terme d’une procédure de modification statutaire, atlantic’eau devient un syndicat mixte « à la carte » avec la compétence « production » à titre optionnel au 31/12/2019.
Plusieurs syndicats locaux ont décidé de transférer cette compétence et seront par conséquent dissous au 31/12/2019 : Pays de Retz, région de Pontchâteau Saint-Gildas-des-Bois, région de Nort-sur-Erdre, région de Guémené-Penfao, région d'Ancenis, Val-Saint-Martin, Pays de la Mée.
Les communautés de communes du Sud-Estuaire et du Pays de Pontchâteau Saint-Gildas-des-Bois ont également transféré cette compétence à atlantic’eau.

 

Adhésion d’Ingrandes à atlantic’eau

Les communes d’Ingrandes et du Fresne-sur-Loire ont fusionné au 1er janvier 2016 pour former la commune nouvelle d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire, située dans le département du Maine-et-Loire.
La commune historique du Fresne-sur-Loire adhérait déjà au syndicat. A partir du 1er janvier 2020, la distribution d’eau potable sur le territoire historique d’Ingrandes sera assurée également par atlantic’eau (à la place du Syndicat d’Eau de l’Anjou : SEA).